Imprimer

2021, année de 3 enquêtes publiques, juste à l'ouest de château-Thierry ? le point début mai…

Après l'EP du projet Monthiers/Bonnesvalyn, Monthiers, dit de la “Dent Creuse Eolienne de l'Orxois”, commence et se continue la cuvée 2021 : Lucy/Marigny, Essômes, La Chapelle-sur-Chézy

EP des éoliennes de Lucy-le-Bocage/Marigny-en-Orxois

Début Avril, le commissaire enquêteur a fait part de son refus de cautionner le parc de l'Ouest-Château-Thierry. Refus non pas sur une analyse du principe des éoliennes industrielles mais sur son application en cet endroit là. Les arguments du rejet sont ainsi purement locaux (c'est en pratique le seul argument qui puisse être utile actuellement sur un projet). 

Grand nombre de participants à l'enquête dont une très forte majorité de critiques, forte participation des habitants des communes de Lucy et Marigny et des communes proches lors une pétition organisée par APPEISA, refus de la part des viticulteurs en application de la charte éolienne du territoire UNESCO Champagne, refus de certaines communes et de la communauté de commune visée. Refus du Conseil Départemental 02, de la Région Hauts de France… interprétation jugée très particulière de la carte des paysages du territoire Champagne par le promoteur Boralex et France Energie Eolienne.

Bien sûr tout est dans les mains du Préfet du département… mais les interrogations locales sont néanmoins un espoir, traduction d'une prise de conscience sur le fond… et non simplement d'une réaction NIMBY (pas dans mon arrière cours) que l'ADEME, FEE, SER, FNE… et les promoteurs présentent comme la seule raison de refus utilisée par les opposants… à leurs yeux inadmissible et égoïste.

L'analyse du commissaire enquêteur se trouvent sur les pages suivantes

https://www.aisne.gouv.fr/content/download/30948/201928/file/RAPPORT%20-%20CONCLUSIONS%20-%20ANNEXES.pdf

https://www.aisne.gouv.fr/content/download/30949/201932/file/MEMOIRE%20EN%20REPONSE%20DU%20PETITIONNAIRE.pdf 

Les sites à l'ouest de Château-Thierry, au sud du Clignon

Existant et accepté : les 11 éoliennes de Charly (123 m) et les 5 de Coupru (150 m).

En projet : Marigny/Lucy, 6 éoliennes (180 m) ; Essômes, 4 éoliennes (180 m et 150 m) ; La Chapelle-sur-Chézy (170 m).

Le promoteur de La Chapelle insiste, dans ses réponses aux interrogations des habitants, sur le fait que son projet épuise les possibilités d'installation sur la commune.

     Allez donc regarder les cartes des éoliennes du nord de l'Aisne pour voir ce qu'une telle affirmation peut finalement dire… Allez donc regarder la carte des éoliennes autour de Hautevesnes… paysage emblématique, reconnu par le CAUE de l'Aisne

 

 précisions sur la carte topographique ci-dessus  

Essômes-sur-Marne

Le projet a évolué. Suppression de l'éolienne E1 (la plus proche de Bourbetin) et modification de la hauteur de l'éolienne E2 passant de 180 m à 150 m – ces modifications sont réalisées pour la défense de la biodiversité, en particulier des chiroptères. Restent donc 4 éoliennes que le promoteur Total Quadran propose à la population intéressée de découvrir lors d'une visio-conférence prévue le 27 avril de 18h30 à 20h : pour y participer depuis chez vous, sur votre ordinateur, il faut faire la demande auprès du promoteur à l'adresse mél suivante, afin de recevoir les renseignements permettant l'accès :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Par ailleurs, le promoteur a modernisé sa présenttion internet :

https://total.maps.arcgis.com/apps/Cascade/index.html?appid=97d06a66bd764d3bb25886304f86a54c

On notera en particulier la proposition de la création d'un diverticule d'un chemin de randonnée agrémenté de panneaux explicatifs – désormais thème classique des mesures compensatoires (bilan ERC) des projets actuels… compensation très bien vue de l'ADEME et autres FNE, avec la défense des chiroptères.

La Chapelle-sur-Chézy

Bien sûr il faut fourbir les arguments locaux, tout comme pour Essômes, afin d'être réactifs lors de l'EP à venir. Le promoteur présente succintement son projet sur le site internet

http://lachapellesurchezy.projet-eolien.com/

Lénifiant sur l'intérêt de l'éolien en général, son intérêt local… ce document de présentation n'est que très classique.

    Bien sûr la charte éolienne AOC Champagne (UNESCO) se trouve citée, là-aussi (cf. la page 4 des affiches des permanences publiques). Pour le promoteur le paysage reconnu n'est pas l'ensemble du vignoble mais seulement Hauvillers et Mareuil-sur-Aÿ, la colline Saint-Nicaise à Reims et, l'avenue de Champagne à Epernay… de plus, citons le promoteur :

“le paysage viticole est perçu comme 'emblématique' alors que l'évolution des pratiques agricoles vers des méthodes industrielles et intensives les ont considérablement dégadrés et banalisés.”

On retrouve là un argument réfléchi, assumé par FNE et certaines de ses associations picardes concernant l'avalanche d'éoliennes sur le nord de la France. 

Finalement, pour lui, “le périmètre d'exclusion … ne concerne pas le secteur de la Chapelle-sur-Chézy”. 

Quand même, sur ce point précis du vignoble (qui est loin d'être le seul important quant aux inconvénients graves de l'éolien industriel), donnons ici les profils topographiques entre le pont d'Azy-sur-Marne (lieu exemple choisi par le promoteur d'Essômes) et des éoliennes des deux projets (Essômes et La Chapelle/Chézy).

 Remarque : bien sûr il n'est pas question d'analyser ici tous les points de la carte, lieux qui pourraient servir de point de vue d'observation ou d'inobservation des éoliennes d'un projet. On pourrait juste noter ici que l'éolienne E5 d'Essômes serait parfaitement visible depuis Château-Thierry… elle serait même située en avant du fond des éoliennes de Charly. Celles de la Chapelle/Chézy, plus lointaines, seraient aussi observables.