Contenu principal

Message d'alerte

En Pologne, on s'en va peut-être vers la fin des éoliennes terrestres !

La COP 24 s'est tenue en Pologne, pays connu pour sa production de gaz à effet de serre importante en particulier dans le domaine de l'électricité, obtenue en très grande partie par des centrales thermiques fonctionnant au charbon… local.

Ce pays est fort critiqué pour la pollution qui en découle et avait choisi, dans un premier temps, de la réduire en implémentant sur son territoire des éoliennes terrestres (7000 MW). Les éoliennes permettent en effet de produire (par intermittence…) de l'électricité plus propre, et de se substituer (en petite partie pour l'instant) lorsque le vent s'y prête aux turbines des centrales à charbon.

La Pologne vient d'annoncer qu'elle envisageait une modification de sa politique de production d'électricité dans le futur proche (d'ici 2030, puis 2040) en constuisant des centrales nucléaires qui vont lui permettre de réduire son addiction au charbon, augmenter considérablement sa production électrique, diminuer considérablement sa production de CO2 (satisfaisant ses engagements vis à vis de l'UE… et éliminer les éoliennes “onshore” qu'elle considère comme nuisible à sa population. Les recommandations des distances entre les éoliennes et les habitations sont souhaitées supérieures à 2 km. Bien sûr… ce n'est pas en France.