Fin mars 2019, la Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France a rapporté par la plume de Philippe Peyroche, membre de la CDNPS de la Loire, le rejet par la préfecture de la Loire d'un projet éolien sur le territoire du Parc Naturel Régional du Pilat.

L'analyse du parc régional et celle de Philippe Peyroche dépassent le cadre de l'atteinte aux paysages d'un PNR, mais soulignent que les paysages de nos régions méritent aussi une défense ardente. Le "paysage" n'est pas seulement subjectif, comme nous laissent l'entendre l'ADEME et les promoteurs de l'éolien, mais a un rôle social très important.

Il n'y a aucune raison de ne pas défendre nos paysages locaux.

 

 

haut
bas