Contenu principal

Message d'alerte

 

peinture 

En ce début d'année 2020 le site appeisa.fr vous invite à redécouvrir le paysage de notre petit "pays". L'incitation nous en est malheureusement fournie par l'arrivée sur internet des dossiers des projets éoliens concernant les sites éoliens possibles de Rocourt-Saint-Martin/Armentières-sur-Ourcq, de Bonnevalyns/Monthiers/Sommelans, de Lucy-le-Bocage/Marigny-en-Orxois, de La Chapelle-sur-Chézy et d'Essômes-sur-Marne.

Dans le dossier d'Essômes le promoteur nous propose une visite d'un petit musée de peintres des “bords de Marne” dont on nous assure que le cadre intemporel de ces peintures ne sera pas pertubé par la présence des éoliennes de son projet. Dont acte ! Mais vous avez le droit de jeter ces œillères.

Plutôt qu'une visite de lieux protégés, proposez-vous de parcourir les vallées et plateaux de la Brie Champenoise, de l'Orxois et du Tardenois. A petite vitesse, à pied, en vélo, à cheval…

La carte 3D donnée ci-dessus montre une partie de la richesse topographique du sol qui nous porte… enrichie, dirait l'ADEME, des parcs éoliens construits et en projet. Parc de Charly-sur-Marne, construit, parc de Coupru, autorisé, parcs d'Essômes, de Lucy/Marigny, de La Chapelle-sur-Chézy, en instruction.

légende de la carte

  • les éoliennes des projets atteignent 170 et 180 m hors tout. La vallée de la Marne est à 60 m d'altitude, les plateaux atteignent 210m, soit une dénivellée maximale de 150 m.
  • l'échelle horizontale de la carte 3D n'est pas identique à celle de la verticale. Les couleurs expriment les altitudes. Sont montrés les emplacements de bâtiments, les voies d'eaux et les voies principales.
  • sur la vue ci-dessus le parc de Charly est représenté en jaune, celui de Coupru en vert… les projets en rose.
  • le fond de carte est issu de la base de donnée de l'IGN (modèle numérique de terrain de résolution horizontale 75 m), les rivières, rus, les routes, les bâtiments sont placés à partir des couches SIG [https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/carte-des-departements-2/] naguère encore accessibles (tout ceci est libre de droits), les emplacements des éoliennes sont issus de http://carto.geo-ide.application.developpement-durable.gouv.fr/943/eolien.map, lui aussi libre. Le traitement est réalisé à l'aide de ©QGIS, logiciel gratuit, libre de droit.
  • la couverture végétale n'est pas placée : dans nos régions les grands arbres atteignent rarement plus de 30 m. Cette couverture protège bien des lieux… mais très nombreux (les plus nombreux) sont ceux qui révèlent les machines ;  lieux habités ou non.

Dans l'avenir proche, nous poursuivrons cette visite… bordure du Tardenois, Orxois… vallons de l'Ourcq, Clignon… Ordrimouille… tous lieux de richesses naturelles, patrimoniales ; de lieux de repos, d'habitations rurales… ; de lieux de mémoire nationale.

Interrogez-vous sur les habitations situées à moins de 1000 m des éoliennes : l'échelle horizontale est à peu près fournie par la distance légale des 500 m autour des mâts, représentés ici par la partie pointillée des parcs construits ou autorisés. Nombreuses sont les habitations situées à moins de 1000 m.

Survol de l'UCCSA

Carte à trois dimensions du territoire de l'UCCSA, depuis la vallée du Petit Morin (à droite de l'image) par collines et par vaux jusqu'à la vallée de la Vesle et de l'Aisne (en haut à gauche de l'image).

La carte zones humides des vallées du Petit Morin, du Clignon, du ru d'Allan, de l'Ourcq et de la Vesle. Carte des ZNIEFF I et II…

Carte des paysages emblématiques (exemple :http://carmen.developpement-durable.gouv.fr/IHM/metadata/PIC/Publication/ensembles_emblematiques.html) à savoir pour l'UCCSA :

  • Vallée de l'Ourcq,
  • Vallée du Clignon et des Villages de l'Orxois
  • Vallée de la Marne (Verdilly-Brasles)
  • les Trois vallées de la Brie.

3D UCCSA vu ouest

Les frontières du département de l'Aisne apparaissent ici en rouge et les couches SIG, des zones de l'inventaire INPN sont prises ici à l'adresse https://inpn.mnhn.fr/telechargement/cartes-et-information-geographique).

Les parcs éoliens existants ou en projets sont juste signalés par leurs empreintes constituées de petits cercles, et, pour les parcs existants ou autorisés, par les petites surfaces (en pointillés gris) montrant la zone des 500 m.

Les surfaces des paysages emblématiques sont ici en dégradé violet-mauve en partie transparent. A propos de ces paysges emblématiques le site http://carmen.developpement-durable.gouv.fr/IHM/metadata/PIC/Publication/ensembles_emblematiques.html écrit

“Les paysages emblématiques correspondent à des territoires de différentes échelles particulièrement évocateurs de l'entité à laquelle ils appartiennent. Ils concentrent les grandes caractéristiques naturelles, architecturales, urbaines et agricoles de l'entité et témoignent d'une histoire commune ou d'une activité. Il peut s'agir également de paysages faisant l'objet d'une reconnaissance sociale, culturelle, historique, voire institutionnelle. Ils représentent une valeur d'exemple qui ne doit pas générer un manque d'attention sur les autres territoires. Par ailleurs, il ne s'agit pas de rendre immuable ces paysages mais leur permettre de se transformer dans le respect de leurs caractéristiques identitaires.

Des parcs existants ont été érigés très tôt sur certains de ces paysages emblématiques : Hautevesnes, Chézy-en-Orxois/Saint-Gengoulph, Priez/Courchamps et Neuilly-Saint-Front/Monnes. Il sont maintenant frappés de projets de densification (projet EDF-Energie-Nouvelle de Monthiers…Sommelans). Les habitations de Breuil, Cointicourt, Priez/Remontvoisin termineront d'être entourées… l'encerclement de Sommelans se dessine. 

Tous ces paysages sont décrits comme “sans qualités” dans les dossiers d'enquête publique. Pour l'instant, sur le territoire de l'UCCSA les ZNIEFF de type II (… montrant une cohérence écologique et paysagère) ne sont pas encore touchées (ailleurs en France elles le sont déjà, dans les bois et forêts il suffit de faire des coupes suffisantes).

 Richesse patrimoniale

Carte à trois dimensions de l'Orxois… de Château-Thierry (à gauche) à Viilers-Cotterêts (en haut à droite), depuis la Hottée du Diable (en bas) à La Ferté-Milon.

Traces des chemins de grande randonnée : GR 11A (ici, de Longpont à Château-Thierry) et  Tour de l'Ômois (ici de la Hottée du Diable à Charly-sur-Marne) [traces rouges et bleues]. Traces gps de (quelques) petites randonnées [traces vertes]…

Par monts et par vaux, à travers bois et champs ouverts… traversant les villages, les rus et les rivières… montant et descendant, plongés dans les paysages intimes et observants les horizons ouverts vers l'infini.

Visitant les monuments historiques – églises, châteaux, mémoriaux nationaux, fermes, ruines – classés ou non [petits carrés et triangles rouges].

… Traversant les parcs éoliens parsemant tout le territoire, à quelques centaines de mètres des villages [les parcs construits, autorisés et instruits sont représentés par les empreintes de leurs éoliennes sur la carte]. Pour éviter de surcharger la carte les routes n'apparaissent pas. La habitations, permettant de situer et reconnaître les villages… et fermes, sont en brun. ZNIEFFs et paysages emblématiques et en cours de classement sont placées sur la carte.